Que savoir avant de créer une SARL ?

February 12, 2024

Une SARL est une catégorie de statut juridique que peuvent prendre les entreprises qui désirent limiter leur responsabilité au montant des apports. Il en existe au moins trois autres et chaque promoteur d’entreprise se retrouve toujours à devoir choisir à un moment donné. Il faudrait se renseigner sur chacun de ces statuts juridiques des entreprises pour pouvoir effectuer un choix raisonnable. Voici le minimum qu’il faudrait savoir avant la création d’une SARL.

Les avantages dont jouissent les SARL

Avant de penser à créer une SARL, il est évident qu’il faut connaître les différents avantages que cela pourrait procurer à votre entreprise. Si vous n’avez pas encore idée de quoi il s’agit concrètement, cliquez sur le site pour découvrir vraiment ce statut juridique. Au nombre des avantages qu’il procure à toute startup, il y’a celui de la sécurité juridique des associés. Cela voudra dire que les biens personnels de ces derniers sont totalement séparés de l’entreprise. 

En parallèle : Zoom sur la holding SPFPL !

En cas de crise financière ou de problème lié à la comptabilité, seules les propriétés de la SARL pourront être confisquées. Celles des associés seront totalement à l’abri de toute sanction qui pourrait être prononcée. Un second avantage est que le montant de base pour le capital est fixé dans un commun accord par les différents associés. Cela met l’investissement plus à la portée de chacun des partis et rend l’adhésion tout aussi facile. 

À part ceci, il y’a aussi le fait que ce type d’entreprise peut avoir plusieurs dirigeants à la fois. Des lois ont même été établies pour régir tout cela afin de faciliter l’organisation et la coordination au sein de la jeune société à créer. Toutefois, vous devez veiller à vous renseigner sur les différents régimes qui devront être appliqués à chaque dirigeant selon son statut.

A voir aussi : Tableau de bord pour entreprise : un outil de pilotage incontournable

Les contraintes liées à la vie d’une SARL

À part les avantages, vous devez aussi connaître les contraintes auxquelles vous serez soumis en créant une SARL. Au nombre de celles-ci, il y’a la rédaction des statuts de la SARL. Il s’agit de l’une des étapes par lesquelles il faut passer pour aboutir à la création effective de l’entreprise. La loi attache une grande importance à la rédaction de ces statuts et prévoit même des sanctions en cas d’erreurs quelconques. 

Une deuxième contrainte est que la SARL est soumise à l’impôt sur les sociétés. Mais les entrepreneurs peuvent quand même choisir le régime de l’impôt sur le revenu sur une durée donnée avant que la première ne commence par être appliquée. Une dernière contrainte imposée encore par la création d’une SARL est que les associés sont obligés de déposer une certaine partie du capital. 

Il s’agit plus précisément des apports en numéraire et ils doivent être déposés auprès d’une banque ou d’un notaire selon vos préférences. La loi stipule que ce dépôt doit s’élever à hauteur de 20% du capital de base avant d’être recevable.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés