Zadigacité et sérendipité innovationnelle
PLAN
 
Les quatre grands types
de zadigacité
 

La zadigacité (sérendipité) est l'exploitation d'une créativité accidentelle causée par les circonstances, la chance, une maladresse, une erreur.

C'est une manifestation de créativité au cours de laquelle la créativité vient de l'extérieur. On la constate et le trait de zadigacité consiste à la récupérer. Il faut un esprit préparé et une capacité d'exploitation.

La sérendipité est un phénomène polymorphe. Il en existe autant de variétés que d'auteurs. Il en existe plusieurs classifications dont la plus simple est celle de Royston Roberts. Dans son livre devenu un classique, il distinguait :



• la pseudo-sérendipité, celle ou l'on trouve une façon imprévue de réaliser ce que l'on cherchait à faire (celle de Charles Goodyear qui fait tomber malencontreusement un morceau de latex naturel enduit de soufre dans un poële et invente la vulcanisation).
• la vraie sérendipité ou l'on trouve quelque chose alors que l'on ne cherchait rien (celle de George de Mestral et du Velcro)
Voir dans Wikipédia Les grandes catégories de sérendipité

Les quatre grand types de processus ou de trait de zadigacité :
  1. Chercher quelque chose et trouver (tout) autre chose que ce que l'on cherchait
  2. Chercher un moyen, une solution à un problème, et en trouver un — imprévu, inattendu — par hasard, accident, malchance ou chance
  3. Ne pas chercher et trouver par hasard une application imprévue
ou une autre application que celle que l'on avait prévue
  4. Ne rien chercher de particulier et trouver par hasard une idée d'innovation (mais seulement l'idée)
Nota bene : Il existe bien un autre processus, mais est-ce en un ? Ne rien chercher et trouver quelque chose par hasard, en l'état. Pas d'exemple en sérendipité innovationnelle : sinon peut-être ceux de la tarte Tatin, du CaramBar et des Bétises de Cambrai qui sont tous les trois des légendes avérées. Des exemples en archéologie (la pierre de Rosette), paléontologie (la grotte de Lascaux), etc.

1.
Chercher quelque chose
et trouver — inventer, découvrir — autre chose
que ce que l'on cherchait

Puce

Henry Perkin cherchait un succédané à la quinine. Il trouve un nouveau colorant : le mauve.
Roy Plunket cherchait un liquide réfrigérant et il trouve un anti-adhésif (le Teflon)
Stephanie Kwolek cherchait une fibre. Elle trouve une aramide (le Kevlar)
Spencer Silver cherchait une colle forte. Il trouve un adhésif (le futur brevet n° 3.691.140)
Wayne Pierce cherche à protéger ses cultures du gel. Il découvre le canon à neige.
Harry Breatley cherchait un acier inusable. Il trouve l'acier inoxydable
James Schlatter cherchait un médicament anti-ulcères. Il trouve un édulcorant (l'aspartame)
Christophe Colomb cherchait la route des Indes. Il trouve l'Amérique.
Erno Rubik cherchait un support pédagogique. Il trouve un puzzle


Fait de trouver (découvrir, inventer) par hasard, par chance ou par accident autre chose et parfois tout autre chose (et de le trouver en l'état) ; ET DE SE RENDRE COMPTE DE SON INTÉRÊT OU DE SON IMPORTANCE.
Exemples : pratiquement tous les édulcorants de synthèse : la saccharine, l'aspartam (le Canderel), le cyclamate, l'acésulfame-K (dans la plupart des boissons sans sucre), la sucralose.
Très courant en chimie : le Teflon, le Kevlar, les fullerènes, etc.
Souvent à la suite d'une erreur, ou d'une maladresse ou d'un dysfonctionement.
L'adhésif du Post-it qui ne colle que dans un sens.
Les quatre degrés de la sérendipité : trouver un peu autre chose, autre chose, tout autre chose, le contraire de ce que l'on cherchait
Trouver le contraire de ce que l'on cherchait. Exemple : le stimulateur cardiaque (le contraire de ce que Wilson Greenbatch cherchait).

L'aspartam (E951), le Teflon, le Kevlar, l'acier inox, le canon à neige,
le stimulateur cardiaque, etc.
 
Brevet_adhesif
Aspartame  
Teflon
Gilet pare-balles
Le brevet n° 3.691.140
de l'adhésif du Post-it
……
Couverts inox
 
Canon à neige
 
Stimulateur
  Christophe Colomb
Le stimulateur cardiaque
L'Amérique
Fullerène   Prooftag
Rubik's cube
  Mauve  
Le Rubik's Cube
Le mauve

Note : Depuis l'avénement d'Internet, c'est un type de sérendipité qui a phagocité les autres dans l'esprit de tous. On le rencontre très fréquemment, couramment, lorsque l'on cherche une information sur le Web. Chercher quelque chose sur Internet parmi les mille milliards de pages indexées amène toujours à trouver des choses et des gens intéressants auxquels l'on n'avait pas pensé.
2.
Chercher un moyen, une solution à un problème,
et trouver un moyen imprévu, inattendu
— par hasard, accident, malchance ou chance
Puce
Charles Goodyear cherchait le moyen de rendre le latex moins sensible à la température. Il fait un faux mouvement.
James Dyson cherchait le moyen d'aspirer la poussière. Il tombe par hasard sur un cyclone d'usine.
il invente l'aspirateur sans sac.
Fait de trouver (découvrir, inventer) quelque chose que l'on cherchait (objet, solution, etc.) mais, à la suite d'un accident plus ou moins malheureux ou d'une erreur, par un moyen imprévu ; ET DE S'EN RENDRE COMPTE.
C'est la pseudo-sérendipité de Royston Roberts.
Exemples :
  L'impression par jet d'encre (la bubble-jet de Canon) ;
  La pénicilline (fenêtre laissée ouverte, Alexander Fleming ne nettoie pas sa paillasse avant de partir en vacances) ;
  L'hélice de bateau par Francis Pettit Smith ;
  La vulcanisation du latex
 
Vulcanisation   Cartouche   Pénicilline   Hélice   Dyson
La vulcanisation
 
L'impression à jet d'encre

3.
Ne pas chercher
et trouver par hasard une application imprévue
ou bien une autre application que celle que l'on avait prévue

Puce

Spencer de la 3M avait trouvé un adhésif. Fry trouve une application, le Post-it
Fait de trouver par hasard, par accident ou par chance une application imprévue à quelque chose ; ET DE S'EN RENDRE COMPTE.
On découvre par hasard ou par chance, une application autre que celle à laquelle on pensait.
  Java (la plateforme de programmation) , etc.
  Trés courant en médecine : le Largactil (chloropramazine) comme antidépresseur, le Viagra, le Botox, le Zyban, etc.
  Le Post-it, .
  Le micro-ondes (les effets culinaires des micro-ondes sur les aliments)
  Le Slinky
  Le Play-Doh
  La Super Glue
  Le LSD
  Le Silly Putty
  Etc.

Post-It   Super Glue  
Viagra_pillule
  Largactil
 
Le Larcactil (chloropramazine)

Micro-ondes
 
Slinky
 
Play-Doh
 
Silly Putty
   
Le Play-Doh
 

LSD et Hofmann
 
Botox
 
Zyban
 
Java
 
Le Botox
 
Le Zyban
 
Java

4.
Ne rien chercher de particulier
et trouver, par hasard ou par accident, une idée (d'innovation)
Puce

Hofman ne cherchait rien et découvre les propriétés hallucinatoires du LSD (une application, en fait)
George de Mestral ne cherchait rien et à l'idée du Velcro
Spencer ne cherchait rien et découvre les propriétés culinaires des micro-ondes.

Fait de trouver par accident, par hasard ou par chance l'idée d'une innovation alors que l'on ne cherchait rien de particulier.
C'est, pour Royston Roberts, la seule vraie sérendipité.
Ceci à la suite d'une transposition. La sérendipité n'est pas livrée en l'état mais nécessite une opération cognitive : sagacité, imagination, etc.
Exemples :
 
Le verre de sécurité (avec un saut inventif : passer d'un flacon de verre tombé d'une table, et qui ne se casse pas, au pare-brise d'automobile.
  Le procédé Pilkington du verre flotté (float-glass)
  Le Velcro (avec une transposition inventive) : c'est une découverte (celle des crochets microscopiques des fruits de bardane qui s'accrochent aux chaussettes) et une invention (la fermeture auto-accrochante). Il faut effectuer une transposition de l'une à l'autre.

Verre flotté
 
Micro-ondes
 
Velcro_adidas
   
Le verre flotté
   
Verre feuilleté   LSD        
Le verre feuilleté
(Pyramide du Louvre)
 
Et :
Ne rien chercher de particulier
et trouver quelque chose par accident
Puce
Bêtises de Cambrai   CaramBar   Tarte Tatin    
Les Bêtises de Cambrai
Le CaramBar
La tarte Tatin
   

 
 

© 2013 Jean-Louis Swiners

Dernières modifications de la page: le 11 août 2013 à 09h30