Zadigacité et sérendipité innovationnelle

 
Douze définitions pour la sérendipité
 

Le format adopté est à titre expérimental celui du Wiktionnaire.
Étymologie
Emprunté à l’anglais « serendipity », dérivé de Serendip, ancien nom de Ceylan et du Sri Lanka, d’après un conte traditionnel persan, Les Trois Princes de Serendip, dans lequel les héros étaient tout le temps en train de trouver par accident et par sagacité ce qu’ils ne recherchaient pas.
A.1. Nom commun abstrait
1. Art ou fait de trouver par hasard, par chance ou par accident autre chose que ce que l’on cherchait.
  • La sérendipité peut être définie comme le fait de trouver ce que l’on ne cherchait pas. L’exemple le plus connu est sans doute celui de Christophe Colomb… qui a découvert l’Amérique alors qu’il cherchait une nouvelle route vers les Indes.(Jérôme Barthélemy, Qu’est-ce que la sérendipité (et quel rôle a-t-elle joué dans la naissance de YouTube) ?, Les Échos, 01/03/2013)
• La sérendipité (où l’imprévu créateur) est l’art de trouver ce que l’on ne cherche pas en cherchant ce que l’on ne trouve pas. Le hasard fait naitre les circonstances. La raison fait le reste, par abstraction et généralisation(Philippe Quéau, « Des modèles », dans : Éloge de la simulation, Éditions du Champ Vallon/INA, 1986, p. 144.)
2. Aptitude, art, capacité à faire des découvertes inattendues
  • Sérendipité. Aptitude à faire une découverte inattendue et à en saisir l'utilité. — (Le Robert Illustré et Dixel, 2011)
• Sérendipité. Capacité, art de faire une découverte, scientifique notamment, par hasard ; la découverte ainsi faite. — (Le Petit Larousse, 2012)
3. (Sciences de l'information et de la communication ; et spécialement lors d'une recherche sur internet. Art ou fait de trouver quelque chose d'intéressant alors que l'on cherchait autre chose.

 

• La sérendipité, capacité à trouver des informations qui n'étaient pas celles que l'on recherchait initialement mais qui vont cependant s'avérer utile pour résoudre le problème ou la question à l'origine de notre recherche, ou d'une recherche/d'un problème antérieur. — (Olivier Ertzscheid, 2010).
• La sérendipité, don de faire une découverte inattendue caractérisé par une rupture apparente dans la causalité et un fonctionnement aléatoire.(Eva Sandri, 2013)
• ……… — (Swiners et Briet, 2004)

4. (Intelligence économique) Fait de trouver régulièrement de bonnes informations par hasard.
  La sérendipité : L'art de trouver la bonne information par hasard. — (Bruno Martinet et Yves-Michel Marti, L'intelligence économique. Comment donner de la valeur concurrentielle à l'information, Éditions d'Organisation, 1995, p. 27.)
4. (Sciences exactes) Démarche ou procédé heuristique non conventionnel ou créatif.
  • Le mot sérendipité est maintenant utilisé pour signifier : La faculté de faites des découvertes heureuses et imprévues par accident. Cette définition moderne met presque totalement l'accent sur les accidents en laissant de côté la sagacité, second aspect de la sérendipité définie par Walpole. — (Alan Robinson & Sam Stern, L'Entreprise créative, Éditions d'Organisation, 2000, p. 224.)
  Voir : Accidental discoveries.
5. Faculté, état d’esprit, art de réaliser une découverte scientifique dans des circonstances inattendues.

• (en biomédecine). Sérendipité. Faculté, don, talent de se saisir d’un fait inattendu, d’une observation surprenante, d’un résultat insolite ou incompréhensible, lors d'une expérience ou d’un traitement, pour réaliser une découverte ou développer une innovation.(Marc Gozlan, « Sérendipité : heureux hasards en médecine », Le Monde Science et Tecno, 23 juillet 2012.)
• Manifestement, comme pour toute découverte, il y a une part de chance, mais je crois que ma plus grande chance a été de procéder à une découverte si importante (celle de la bactérie Helicobacter pylori). Je pense que que le terme le plus juste est celui de sérendipité : je me trouvais au bon endroit au bon moment et possédais l'intérêt et les compétences nécessaires pour saisir et exploiter l'occasion qui se présentait.(Robin Warren, prix Nobel en 2005, cité par Richard Gaugnan, Génies par hasard, Dunod, 2012, p. 15.)
• Sérendipité : aptitude à faire preuve de perspicacité dans des occasions imprévues (ou encore : faculté de trouver un intérêt et une explication à des problèmes rencontrés par hasard).(Jean Jacques, L’Imprévu ou la science des objets trouvés, Éditions Odile Jacob, 1990, p. 115.)
• Le hasard n’est pas un phénomène rare dans les découvertes scientifiques. Il s’invite mêmes sous des formes très variées : trouvaille accidentelle, erreur féconde, idée fulgurante, résultat inattendu, observation fortuite, oubli fructueux, échec porteur de chance, rêve prémonitoire… Un terme à la mode concentre toutes ses formes de surprise. Il s’agit de la « sérendipité » qui désigne l’art de trouver ce que l’on ne cherche pas. (Marie-Noëlle Charles, Ces petits hasard qui bouleversent la science, Le Papillon Rouge Editeur, 2012, p. 47).
• La découverte du cisplatine et de la pénicilline sont deux exemples classiques de sérendipité. — (Graham Patrick, Chimie pharmaceutique, De Boeck, 2002)
6. (Sémiotique) Le mécanisme par lequel une fausse découverte conduit à une vraie découverte.
• Je veux montrer comment un nombre d'idées que nous tenons pour fausses aujourd'hui ont changé le monde (quelques fois pour le meilleur, quelques fois pour le pire) et comment, dans le meilleur des cas, des croyances erronées et des découvertes totalement sans crédibilité peuvent conduire à la découverte de quelque chose de vrai (ou au minimum de quelque chose que nous tenons aujourd'hui pour vrai). Dans le domaine des sciences, ce mécanisme est connu comme étant de la sérendipité. Un excellent exemple nous en est donné par Christophe Colomb qui — croyant qu'il pouvait atteindre les Indes Orientales en navigant vers l'Ouest — découvrit en fait l'Amérique qu'il n'avait pas l'intention de découvrir.(Umberto Eco, Serendipities, Orion Books, 1999, préface, p. ix-x).
7. (Littérature). Le fait de découvrir quelque chose par accident et sagacité alors que l'on est à la recherche de quelque chose d'autre
• Le fait de découvrir quelque chose par accident et sagacité alors que l'on est à la recherche de quelque chose d'autre (accident and sagacity while in pursuit of something else). — (Horace Walpole, lettre à Thomas Mann, 1750).
8. (Sociologie ) Suite à l'observation d'une anomalie, la découverte par chance ou sagacité de résultats pertinents que l'on ne cherchait pas.
  • La sérendipité, découverte par chance ou sagacité de résultats pertinents que l'on ne cherchait pas, se rapporte au fait assez courant d'observer une donnée inattendue, aberrante et capitale (strategic) qui donne l'occasion de développer une nouvelle théorie ou d'étendre une théorie existante. (Robert King Merton, Éléments de théorie et de méthode sociologique, Librairie Plon, 1965, p. 47).
Abduction
  • La sérendipité dépend du savoir et de la compétence du chercheur, de sa curiosité intellectuelle et de son engagement personnel, des questions préalables orientant sa recherche et qui seules peuvent le conduire à prêter attention et à interpréter un fait inattendu ou surprenant. Ce n’est donc pas le hasard qui compte, mais la surprise qu’il cause. C’est pourquoi la sérendipité est liée à l’abduction, dont le point de départ est un fait ou un phénomène perçu comme surprenant, inattendu, ou s’inscrivant contre ce qui était jusqu’alors tenu pour acquis. La sérendipité est la capacité humaine à s’étonner et à y prêter attention, elle ouvre les portes de la créativité, fait pression sur le chercheur pour le lancer vers une piste nouvelle, afin de trouver une explication au phénomène observé. L’abduction est le nom donné par Peirce à la formulation de l’hypothèse explicative, que devra ensuite vérifier la méthode scientifique. En tout état de cause, la découverte a lieu lorsque le fait inattendu ou l’anomalie est correctement interprété. L’expression « découverte par hasard » ou « découverte accidentelle » constitue donc un raccourci qui occulte la partie essentielle de la sérendipité. Walpole a lui-même parlé de « sagacité accidentelle » (« accidental sagacity ») et non de découverte accidentelle, ce qui est très différent. Sylvie Catellin

A.2. Nom commun abstrait
 
9. (Psychologie) Ouverture et disponibilité d'esprit particulière

La sérendipité. Art de se mettre en condition de découvrir quelque chose (une information, un médicament, une technique) alors que l'on ne travaille pas directement sur ce sujet.
• La sérendipité est souvent définie comme la capacité à découvrir des choses par hasard. En réalité, ces découvertes ne font pas réellement par hasard. Elles sont rendues possibles parce que celui qui fait ces découvertes s'est mis dans un certain état d'esprit composé d'ouverture, de disponibilité, de curiosité, d'émerveillement, d'étonnement et de pensée analogique et symbolique, celle qui permet de voir ce qui rassemble plutôt que ce qui divise
.—(Christian Vanden Berghen, EASI, 27 mars 2012, http://www.easi-ie.com/2012/03/27/ma-definition-de-la-serendipity/)
La sérendipité. État d'éveil ou de vigilance qui permet de voir et de remarquer en passant ce dont on a besoin et qu'on ne cherchait pas à ce moment-là, ni à cet endroit-là. (Anne Ancelin Schutzenberger, Le plaisir de vivre, Les Éditions Payot & Rivages, 2009, p. 40-41).
La sérendipité, c'est plus et autre chose que la « baraka » ou le hasard, ou la synchronie, ou la chance, ou seulement une pure coïncidence corps-espace-temps-vigilance. Cela se situe entre le hasard et la nécessité, l'espoir perdu et l'espérance, la foi du charbonnier, la naïveté de l'enfant et la sagacité. — (Anne Ancelin Schutzenberger, Le plaisir de vivre, Les Éditions Payot & Rivages, 2009, p. 41).
• Le concept de sérendipité serait donc à la fois une coïncidence synchronique signifiante et importante pour le sujet, la qualité d'ouverture d'esprit, et le don d'apercevoir les choses nouvelles non prévues, d'y réagir et d'en tirer parti pour son bien ou celui d'autrui.(Anne Ancelin Schutzenberger, Le plaisir de vivre, Les Éditions Payot & Rivages, 2009, p. 50).
• Sérendipité : Aptitude à faire preuve de perspicacité dans des occasions imprévues (ou encore : faculté de trouver un intérêt et une explication à des problèmes rencontrés par hasard)— (Jean Jacques, L'Imprévu ou la science des objets trouvés, Éditions Odile Jacob, 1990, p. 115.
)
On peut définir la sérendipité comme l'art de profiter de l'inattendu.(Henri Kaufman, Tout savoir sur… La Sérendipité#, Éditions Kawa, p. 126).

B. Nom commun concret
10. (Dans la vie courante). Une rencontre heureuse soit de gens (happenstance), soit de choses (serendipity shops, etc.)
• Un amour à New York, Serendipity 3.
11. Trouvaille
   
C. Locution adverbiale de manière (par sérendipité)
12. Mode de découverte par abduction
   
Et la zadigacité ?
Zadigacité : « Capacité à reconnaître intuivement et immédiatemment — et à exploiter rapidement et créativement — les conséquences potentielles heureuses et les opportunités offertes par un concours malheureux de circonstances (erreur, maladresse, négligence, incompétence, etc.) »
Synonymes

1. La sérendipité
• fortuité
• heureux hasard
• concours de circonstances
• zadigacité
2. Une sérendipité
• Découverte accidentelle
• Découverte faite par hasard
• Trouvaille

3. Par sérendipité
• accidentellement
• de façon inattendue
• fortuitement
• par abduction
• par accident
• par accident et par sagacité
• par chance
• par erreur
• par hasard


Quasi-synonyme
• Synchronicité
Antonyme
zemblanité

Apparenté étymologiques
sérendipiteur
sérendipiteusement
sérendipiteux
sérendipitien
sérendipitiste
sérendipitologue
Vocabulaire apparenté par le sens
accidentellement
fortuitement
sagacité
trouvaille
 
© 2013 Jean-Louis Swiners

Dernière modification de la page : le 16 juin 2013 à 08h00