Zadigacité et sérendipité innovationnelle

 
1943. James Wright (General Electric) découvre un polymère viscoélastique, le Silly Putty
 

Silly Putty
Le Silly Putty dans son oeuf

L'histoire
1943. James Wright, chercheur chez General Electric, cherche à faire du caoutchouc synthétique.
Le moment de sérendipité

James Wright, a Scottish engineer working for General Electric’s New Haven, Conn., laboratory, combines boric acid and silicone oil in a test tube. The compound becomes “polymerized.” Wright removes the gooey substance from the test tube and in his exuberance tosses some on the floor. Bouncing putty is born.
un polymère viscoélastique.
Une boule de Silly Putty rebondit sur le sol 25 % plus haut qu'une balle de caoutchouc ; pourtant, si on pose cette boule sur une surface horizontale et si on attend quelques minutes, on voit le Silly Putty s’étaler comme un fluide visqueux.
Il peut même avoir un comportement de solide si on lui applique une contrainte très rapide.

James Wright
 
Visqueux Élastique
 
Vintage
 
Silly Putty
James Wright
Un matériau visqueux et élastique
Les années cinquante
Pour copier les journaux
Glow   Intelligente Knete        
Luminescent
En Allemagne : Intelligente Knete
(la pâte intelligente)
L'exploitation

Au départ pour les adultes. Puis pour les enfants
Le conditionne dans des oeufs.
Une invention qui n'a jamais trouvé d'application sinon de copier à l'envers des articles de journaux.
2001. Silly Putty is inducted into The National Toy Hall of Fame,
Aujourd'hui, envisagée en psychothérapie.
En vente sur amazon.com
. Customer Reviews : 4,5 étoiles (sur 5)

Les leçons à en tirer
Toujours en attente de son Arthur Fry
©2013 Jean-Louis Swiners
Dernières modifications de la page : le 26 août 2013 à 09h00