Zadigacité et sérendipité innovationnelle

 
1999. Francis Bourrières et Clément Kaiser
(Novatec) inventent le Code à Bulles™

 

Codes à bulles
Un Code à Bulles.
Quand le hasard tape à la porte de l'entreprise

L'histoire
1999. Francis Bourrières et Clément Kaiser, fondateurs de la société Novatec (Montauban), découvrent, de manière accidentelle, une génération « spontanée » de bulles dans un polymère.
A l'origine, c'était l'histoire de difficultés de fabrication. Ils cherchaient à mettre au point un procédé permettant de coller simultanément des éléments électroniques miniaturisés avec des points de colle microscopiques, et ils étaient très gênés par l'apparition de bulles d'air.
Le moment de zadigacité
Soudain, l'idée leur naît accidentellement : les bulles étant disposées de façon totalement aléatoire dans leurs gouttes de colle, il s'agit là d'un chaos en trois dimensions. Dès lors, leur disposition dans l'espace, leur taille, leur nombre forment un ensemble unique et impossible à reproduire.
Ce qui apparaît alors comme un défaut majeur est transformé en une technologie de haute sécurité : le Code à Bulles™. Ils fondent alors Prooftag en 2004 pour développer et exploiter cette technologie.
Francis Bourrières
  Kaiser  
Identity-tag
Françis Bourrières
 
Clément Kaiser
 
Une répartition aléatoire des bulles
  Photo 5   Photo 7
Photo 2
Photo 3
Photo 3  
Photo 1
  Photo 6
Photo 4
Photo 5
Photo 6
    Photo 2   Photo 4
Photo 8
Photo 9
L'exploitation

Deux ans plus tard, l'idée est devenue Prooftag, une petite étiquette d'une simplicité biblique, d'un coût de fabrication ridiculement bas, un système révolutionnaire qui permet d'identifier et d'authentifier des biens, des personnes ou des transactions, sans risque de falsification ou de piratage.
C'est un petit morceau de plastique, de verre ou de résine, souple ou rigide, dont la forme est indifférente et dont la taille peut varier de 1 à 10 millimètres.
Il peut s'adapter à toutes sortes de supports, cartes de crédit ou billets de banque, oeuvres d'art, produits de luxe, sur tout objet dont on veut vérifier l'authenticité.

Sites : Le Code à Bulles, Prooftag Cerv

Les leçons à en tirer
Une leçon de vraie sérendipité innovationnelle, de zadigacité. La récupération créative d'un défaut de fabrication.
©2013 Jean-Louis Swiners
Dernières modifications de la page le 28 août 2013 à 14h30