Zadigacité et sérendipité innovationnelle

 
1947. Percy Spencer (Raytheon) découvre
les effets des micro-ondes sur les aliments
et invente le four du même nom.

 

Radarange 1161
 
Radarange_savannah
1954. Le Radarange 1161 de Raytheon, 400 kg, 3.000 w, refroidit à eau, le prix d'une automobile.
1962. Installé à bord du NS Savannah, cargo de prestige à propulsion nucléaire.
 

L'histoire

1939. Invention du magnétron, pièce centrale d'un radar.
1940. Le radar permet aux Anglais de gagner la bataille d'Angleterre.
1941. Raytheon — entreprise d'électronique américaine — commence à fabriquer des magnétrons.
1942. Les ouvriers se réchauffent — parait-il — les mains dessus. Percy Spencer — ingénieur autodidacte — pense que l'on pourra un jour réchauffer de la nourriture par ce moyen.
1943. Percy Spencer, devenu ingénieur en chef de la division magnétron de Raytheon, invente le moyen de fabriquer des magnétrons en grande série, faisant passer la production de 17 par jour à 2.500.
1944. Il se voit décerner la Distinguished Public Service Award par l'U.S. Navy.

Le moment de zadigacité
1947. Par hasard (ou par chance), Percy Spencer, 50 ans, (re)découvre les effets chauffants à distance d'un magnétron sur une barre chocolatée — une mr.Goodbar — qui est dans sa poche, et fait des essais sur un épis de maïs puis sur des oeufs.
Pour lui, il vient d'inventer un four à faire du pop-corn et dépose un brevet en ce sens.

Spencer  
Médaille
 
Magnetron
  Bradley
1944. Plus de 300 brevets
 
La Distinguished Public Service Award
Un magnétron,
pièce centrale d'un radar
Omar Bradley devant Percy Spencer qui lui présente la gamme de magnétrons fabriqués par Raytheon
Spencer_atelier  
mr.goodbar
  Poche  
Brevet Pop Corn
1947. Dans les ateliers
La barre chocolatée
Le moment de zadigacité
 
1947. Le premier brevet.
Un four à faire du pop-corn.
Brevet 2.495.439
  Ménagère      
Amana Touchmatic
1950. Le brevet #2,495,429
1954
   
1967. Le Radarange grand public
Savannah        
2013. Le Savannah à Baltimore
Visite
Les cuisines du Savannah
L'exploitation

Raytheon, en quête de diversication, se lance dans la fabrication des fours à micro-ondes.
Trop cher (le prix d'une voiture), trop gros (la taille d'un gros réfrigérateur). Échec.
1954. Raytheon sort le Radarange 1611. Il a la taille d'un réfrigérateur-congélateur, ne fonctionne que sur 220 volts, est refroidi par eau et coûte le prix d'une voiture

1961. Toshiba installe 2500 micro-ondes dans les trains. Pour réchauffer le riz.
1965. Rachat de Amana,
fabricant de réfrigérateur et conditionneur d'air, par Raytheon.
1967. USA. Premier micro-ondes grand public.
1979. France. Moulinex lance son premier micro-ondes.

Les leçons à en tirer

• Un exceptionnel concours de circonstances.
– Percy Spencer grignote des barres chocolatées. Le chocolat est un des produits alimentaires dont le point de fusion ou de ramollissement est le plus bas.
– Percy Spencer aime le pop-corn. C'est le produit que les micro-ondes font éclater de façon spectaculaire.
– Percy Spencer fait montre d'une grande agilité intellectuelle passant de l'armement à la cuisine.
– Le four à micro-ondes est particilçrement adapte pour réchauffer le riz et le tiédir le saké. D'où son développement au Japon par Toshiba.

• Vingt ans — de 1947 à 1967 — pour faire d'une idée une réalité.

©2013 Jean-Louis Swiners
Dernières modifications de la page : le 12 août 2013 à 19 h 00